top of page

Pathologies des murs enterrée:

Dernière mise à jour : 16 févr.

Les pathologies des murs enterrés sont des problèmes structurels courants rencontrés dans les bâtiments dont une partie des murs est en contact direct avec le sol. Ces pathologies peuvent résulter de divers facteurs, notamment l'humidité excessive, les variations du niveau de la nappe phréatique, la pression hydrostatique du sol, les mouvements du sol, la corrosion des armatures métalliques et les défauts de construction.

Les murs enterrés sont soumis à des conditions environnementales extrêmes qui peuvent entraîner diverses pathologies. Ces problèmes peuvent compromettre l'intégrité structurelle des bâtiments et avoir un impact sur la santé des occupants. Comprendre les causes, les symptômes et les solutions des pathologies des murs enterrés
Pathologies des murs enterrés

pathologies des murs enterrée:

Infiltration - sous-sol, souvent liées à un défaut de drainage ou l'absence de protection des parois enterrée.

Une protection complète de paroi enterrée comprend une étanchéité (membrane) ou une imperméabilisation (enduit ou résine), une isolation thermique éventuelle ; si besoin, un drainage (nappe à excroissances et drain en pied de paroi) ou un cuvelage.

Catégorie du mur, telle que définie dans le NF DTU 20.1 :

– cat. 1 : mur de local habitable = à étancher ;

– cat. 2 : mur de local non habitable = à imperméabiliser ;

– cat. 3 : mur sur terre-plein ou vide sanitaire= pas de traitement nécessaire.

Voici quelques-unes des pathologies les plus fréquemment observées :

  1. Infiltrations d'eau : Les infiltrations d'eau sont souvent causées par une mauvaise étanchéité des murs enterrés. L'eau peut pénétrer à travers les fissures, les joints mal scellés ou les matériaux poreux, provoquant des dégâts et des moisissures.

  2. Moisissures et champignons : L'humidité excessive favorise la croissance des moisissures et des champignons, ce qui peut non seulement endommager les murs enterrés, mais aussi compromettre la qualité de l'air intérieur et entraîner des problèmes de santé pour les occupants.

  3. Fissures : Les fissures dans les murs enterrés peuvent résulter de la pression exercée par le sol, des mouvements du bâtiment, de la corrosion des armatures ou de la déformation des matériaux. Ces fissures peuvent compromettre l'intégrité structurelle des murs et favoriser les infiltrations d'eau.

  4. Affaissement du sol : Les mouvements du sol, tels que le tassement ou le glissement, peuvent exercer une pression sur les murs enterrés, entraînant des déformations, des fissures et des affaissements.

  5. Corrosion des armatures métalliques : L'exposition prolongée à l'humidité peut provoquer la corrosion des armatures métalliques intégrées dans les murs enterrés, ce qui entraîne une détérioration de la structure et une perte de résistance.

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page