top of page

Carbonatation du Béton : Causes, Effets et Prévention

La carbonatation du béton est un phénomène naturel qui survient lorsque le dioxyde de carbone (CO2) présent dans l'air réagit avec la chaux libre (hydroxyde de calcium) présente dans la matrice du béton.

Ce processus chimique peut avoir des conséquences sur la durabilité et la résistance du béton, nécessitant une compréhension approfondie et des mesures de prévention adéquates.

pathologie du béton
Carbonatation du béton

Carbonatation du béton:


Causes de la Carbonatation :

  1. Exposition à l'Air : La carbonatation du béton se produit principalement à la surface exposée à l'air, où le CO2 peut pénétrer dans les pores du matériau.

  2. Présence de Chaux Libre : La réaction de carbonatation nécessite la présence de chaux libre dans le béton, résultant de la réaction entre le ciment Portland et l'eau lors du durcissement.

  3. Conditions Environnementales : Les conditions environnementales telles que la température, l'humidité relative et la concentration de CO2 dans l'air peuvent influencer la vitesse de carbonatation.

Effets de la Carbonatation :

  1. Réduction du pH : La carbonatation entraîne une diminution du pH à la surface du béton, ce qui peut conduire à la dissolution des ions de calcium et à la dégradation des composants cimentaires.

  2. Corrosion des Armatures : Lorsque le pH à la surface du béton devient suffisamment bas, les armatures en acier peuvent être exposées à un risque accru de corrosion, compromettant la stabilité et la durabilité de la structure.

  3. Diminution de la Résistance : La carbonatation peut réduire la résistance mécanique du béton en affaiblissant sa structure interne et en compromettant ses propriétés de durabilité.

Prévention de la Carbonatation :

  1. Utilisation de Ciments à Faible Teneur en Chaux : Les ciments à faible teneur en chaux peuvent réduire la sensibilité à la carbonatation en limitant la quantité de chaux libre disponible dans le béton.

  2. Utilisation de Revêtements de Protection : L'application de revêtements de protection tels que des peintures, des enduits ou des membranes imperméabilisantes peut réduire l'exposition du béton à l'air et au CO2, retardant ainsi le processus de carbonatation.

  3. Utilisation d'Adjuvants Anti-Carbonatation : Certains adjuvants peuvent être ajoutés au béton pour réduire sa perméabilité et sa sensibilité à la carbonatation, prolongeant ainsi sa durabilité.


La carbonatation du béton est un processus naturel qui peut avoir des implications importantes sur la durabilité et la performance des structures en béton. En comprenant les causes, les effets et les méthodes de prévention de la carbonatation.

Prendre des mesures appropriées pour minimiser les risques et garantir la longévité des ouvrages en béton.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page